Partenaires depuis 2013

Les organisateurs

L’édition 2021 est organisée par le Département d’Histoire de l’ENS-PSL en partenariat avec le Centre de Formation des Journalistes.
https://semainedelhistoire.com/wp-content/uploads/2021/04/ens_ulm_cour_ernests-1200x900.jpeg

Le Département d’Histoire de l’Ecole Normale Supérieure ((ENS-PSL) couvre un champ d’études qui va de l’Antiquité au monde contemporain. L’histoire de l’art (en coopération avec le département d’histoire et théorie des arts) et l’histoire des sciences font partie intégrante de ses enseignements. Le département compte environ 100 élèves et dix enseignants ainsi qu’un grand nombre de doctorants et post-doctorants associés.

Liberté intellectuelle et pluridisciplinarité en lettres et en sciences sont au cœur des spécificités de l’École normale supérieure qui, depuis plus de deux siècles, dispense une formation d’excellence conduisant aux différents métiers de l’enseignement et de la recherche, et concourt à la formation des cadres supérieurs des administrations publiques et des entreprises françaises et européennes, tout en étant pleinement investie dans les débats intellectuels, scientifiques et culturels de son temps.



Le CFJ


https://semainedelhistoire.com/wp-content/uploads/2021/04/logo_cfj_h_b.png
https://semainedelhistoire.com/wp-content/uploads/2021/04/CFJ-locaux-large-facade.jpg

Fondé en 1946 par Philippe Viannay et Jacques Richet, deux journalistes, membre du groupe de résistance « Défense de la France », le Centre de Formation des Journalistes permet à de jeunes gens, déjà titulaires d’un licence et bien souvent d’un master quels qu’ils soient, de réaliser leur rêve : devenir des professionnels de l’information. Depuis sa création, le CFJ a doté plus de 2700 élèves des savoirs et savoir-faire techniques nécessaires à une exercice éthique et innovant du journalisme. Le CFJ est reconnu comme un établissement d’enseignement supérieur privé d’intérêt général (EESPIG).

Par les partenariats qu’elle entretient avec de nombreux acteurs académiques et économiques, l’école permet à ses élèves d’élargir leur horizon et d’acquérir les compétences complémentaires qui feront d’eux des journalistes ouverts sur le monde qu’ils arpenteront demain.